Les acteurs clés de la supply chain : pour optimiser les performances de l’entreprise

Introduction

La chaîne logistique est une composante essentielle de l’ensemble du processus de production, depuis l’approvisionnement en matière première jusqu’à la livraison au client. Elle revêt donc une importance stratégique pour les entreprises.

De nos jours, avec l’augmentation accrue des effets de la mondialisation, les chaînes logistiques deviennent de plus en plus complexes et leur gestion demeure une condition de survie et un garant de la croissance au niveau du marché. Afin de pouvoir assurer une gestion optimale, il est primordial d’identifier les acteurs clés de cette chaîne logistique, ce qui nous pousse à poser les questions suivantes : quelles sont les principales parties prenantes concernées ? Et comment chaque acteur peut impacter la performance de la chaine ?

Quelles sont les composantes d’une chaîne logistique ?

Chaque entreprise est au centre d’un réseau de fournisseurs, de sous-traitants, de distributeurs et de clients. Chacun d’eux fait partie de la chaîne logistique à un moment donné du processus de la production. On peut distinguer trois grandes parties dans toute chaîne logistique : la logistique en amont, la logistique interne et la logistique en aval. Si les entreprises ont depuis longtemps donné du crédit à la logistique interne, ce n’est que récemment qu’elles ont intégré la logistique en amont et en aval dans la démarche de pilotage du fait qu’elle devient une clé d’amélioration de la performance.

En quoi consiste la logistique en amont et en aval ?

La logistique en amont concerne toutes les activités préproduction dont le but est de mettre à la disposition d’une entreprise les matières premières, produits semi-finis ou fournitures nécessaires à son activité. L’acteur le plus évident est alors le fournisseur direct qui dépend d’autres fournisseurs du deuxième ou troisième plan. Ainsi, on retrouve fréquemment des prestataires de services logistiques (externes) qui assurent l’acheminement des produits de ces fournisseurs vers les centres de production. Du coup, on parle d’acteurs intermédiaires qui agissent au niveau de l’entreposage ou stockage, celui du transport en amont, du contrôle de qualité ou suivi des fournisseurs.

La logistique aval, quant à elle, consiste à acheminer les produits postproduction à l’acteur principal, à savoir le client. Le processus passe par la préparation de commandes, l’emballage et l’étiquetage, le stockage ou entreposage et la distribution via le transport aval.

Qui sont les principaux intervenants de la chaîne logistique ?

Parmi les intervenants de la logistique aval, on retrouve le gestionnaire de production, le responsable de planification, les agents d’entreposage, les assureurs, les agents de sécurité, le magasinier, le cariste, l’agent de quai, l’assistant logistique, l’emballeur, le gestionnaire de stock et le responsable logistique.

Pour ce qui est des acteurs de la chaîne logistique liés au transport, ils sont légion, principalement à cause du large éventail du choix en matière de transport (routier, maritime, aérien.). On peut citer entre autres l’affréteur, l’agent de routage, le déclarant en douane et le transporteur dernier kilomètre. À noter qu’il existe d’autres acteurs qui agissent tout au long de la chaîne logistique, comme les ressources humaines, la comptabilité, le gestionnaire de planning, le chef de projet, le responsable innovation, le directeur des systèmes d’information, le directeur de la performance et enfin l’acteur ultime de toute la chaîne logistique, le supply chain manager.

Impact des acteurs sur la performance dans sa globalité

Chaque acteur clé de la chaîne logistique a un effet direct sur toute la chaine du fait des fortes interdépendances entre tous ses maillons. Les acteurs performants engendrent automatiquement une meilleure rentabilité et augmentent la satisfaction client. Par exemple, si on assure une gestion irréprochable de l’approvisionnement, on garantit la satisfaction client, du fait qu’il n’y a aucune rupture de stock et donc pas de retard de livraison . D’autre part, si on dispose d’un stockage performant, cela signifie que la chaîne logistique est agile et qu’il n’y a pas de frais de stockage non nécessaires, ce qui diminuera les coûts d’exploitation.

Ceci est également vrai pour les autres acteurs. Si on réussit à optimiser chaque étape de la chaîne logistique avec des réductions de coûts, il pourrait en résulter de vraies économies en aval, ce qui permet une meilleure santé financière pour l’entreprise. Le transport aussi peut jouer un grand rôle en matière de la satisfaction client, puisqu’il influence de près les délais de livraison. Les acteurs de la chaîne logistique en aval peuvent créer aussi un véritable avantage compétitif et contribuer à la fidélisation du client si le manager de la Supply Chain adopte une stratégie de différenciation retardée ou de conditionnement en lots.

Conclusion

La chaîne logistique est un processus dans lequel plusieurs acteurs coopèrent de l’amont jusqu’à l’aval, vu que la performance opérationnelle de chacun d’eux conditionne directement celle de la Supply Chain, et ce, en améliorant son efficience (au niveau des coûts) et son efficacité (la satisfaction client). Un enjeu clé reste le time to Market, c’est-à-dire la capacité d’une Supply Chain à mettre sur un marché un ou des produits plus rapidement que ses concurrents directs.